Al2(SO4)3
Sulfate d'aluminium

Le sulfate d’aluminium, de formule moléculaire Al2(SO4)3, est un composé chimique de l’aluminium du groupe des sulfates. Il forme une poudre incolore d’une densité de 2,71 g/cm3.

Propriétés chimiques

L’octadécahydrate, qui est plus couramment utilisé en laboratoire, forme des cristaux blancs qui se dissolvent très bien dans l’eau. Ils sont insolubles dans l'éthanol. La solution aqueuse réagit de manière acide. En raison de cette réaction, un acide est formé lors du contact avec les yeux, ce qui peut endommager la cornée. Lorsqu’il est chauffé, l’octadécahydrate fond déjà à 86 °C et se sépare de l’eau de cristallisation au-dessus de 340 °C. Il en résulte du sulfate d’aluminium, une poudre blanche en vrac. Lors du recuit fort à environ 800 °C, le sulfate d’aluminium se décompose en trioxyde de soufre et en oxyde d’aluminium :

Al2(SO4)3 → Al2O3 + 3 SO3

Production

Dans la nature, le sulfate d’aluminium se trouve dans le minéral alunogène, par exemple. Il peut également être extrait d’algues naturelles.

La production industrielle s’effectue par dissolution de l’hydroxyde d’aluminium dans de l’acide sulfurique chaud concentré. Une autre possibilité est l’ajout d’acide sulfurique à 70 % à la bauxite ou au kaolin sous l’effet de la chaleur et de la pression. Cependant, cela donne un produit qui est contaminé par des ions de fer. En ajoutant du sulfate de potassium au produit, le sulfate d’aluminium et de potassium se cristallise. C’est ainsi que l’on produit aujourd’hui l’alun.

Utilisation

Le sulfate d’aluminium est nécessaire dans la production de papier pendant le processus d’encollage pour ajuster la valeur du pH. Dans le traitement de l’eau potable, il est utilisé comme floculant. Comme l’alun, il convient comme mordant dans la teinture. C’est également un produit intermédiaire important pour la production d’autres composés de l’aluminium. Le sulfate d’aluminium est approuvé comme additif alimentaire E 520. Il sert d’agent raffermissant et de stabilisateur. Autres demandes :

  • L’habillage des semences
  • Composant des agents d’extinction à mousse
  • Retardateur de flamme
  • Sel isolant (sur les surfaces fraîches de ciment ou de chaux, contre les taches d’eau et de nicotine) en rénovation
  • Ingrédient des agents de renforcement et de protection des plantes et pour la coloration bleue des hortensias

Sécurité

Le sulfate d’aluminium a été inclus par l’UE en 2013 dans le plan d’action continu de la Communauté (CoRAP) en vertu du règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH) dans le cadre de l'évaluation des substances. Cela implique de réévaluer les effets de la substance sur la santé humaine et l’environnement et, si nécessaire, de prendre des mesures de suivi. Les raisons de l’inclusion du sulfate d’aluminium étaient les préoccupations concernant l’utilisation par les consommateurs, le tonnage (agrégé) élevé, le ratio de caractérisation des risques (RCR) et l’utilisation généralisée, ainsi que les risques découlant d’une éventuelle classification dans le groupe des substances CMR et le risque potentiel lié aux propriétés sensibilisantes. La réévaluation est en cours depuis 2015 et est menée par la France. Afin de pouvoir parvenir à une évaluation finale, des informations complémentaires ont été demandées.